Jumping le Touquet-Paris-Plage » Actualités » Un peu d’histoire…


Pierre de Coubertin, Directeur de la Station et des Sports de 1903 à 1905 a voulu faire du Touquet « le Paradis des Sports ».  En 1904, la création du « Cercle International du Touquet » a permis le développement de tous sports dont les courses de chevaux. Décennies après décennies, les activités équestres se multiplient : concours hippiques, polo, chasses à courre (sans animal chassé) appelées «les Drags ».

L’hippodrome ouvre ses portes en 1925.  Il a été réalisé par les architectes parisiens Paul Furiet et Georges-Henri Pingusson . Il est construit sur le lit de la rivière voisine la Canche, remblayée. Il est protégé par une digue longue de trois kilomètres. Les tribunes ont été inscrites Monuments historiques en 1997.

En 1972: Inauguration  du Centre Equestre qui était déjà l’une des plus belles structures françaises.
En 1974: Acquisition par la ville des terrains de l’hippodrome (47 ha) et de bordure de Canche.
En 1980 : Agrandissement du Manège, réfection progressive des boxes, aménagement du nouveau terrain de concours et construction des tribunes.
En 1981: Inauguration du Parc International de la Canche.

De grandes compétitions s’en suivent : des concours complets internationaux, les Championnats de France poney en 1990, les championnats d’Europe poneys en 1998, des CSI** en 2006 et 2007 et CSI poney  junior & jeunes cavaliers en  2008. De très noms ont été présents lors de ces compétitions ou au Centre Équestre du Touquet, notamment Pierre Durand  avec son petit cheval « Jappeloup de Luze » avant sa victoire aux J.O. de Séoul en 1988.

Le Parc Equestre, base arrière des JO de Londres 2012

En 2008, le domaine de 65 hectares est retenu comme base avancée des J.O. de Londres et a été rebaptisé « Parc Équestre du Touquet Paris-Plage ». Il regroupe le Centre Équestre, l’Hippodrome et les Terrains de saut d’obstacles. Il a été entièrement restructuré, rénové et agrandi suite à l’arrivée de François Devulder à sa tête sur l’initiative de Monsieur Daniel Fasquelle, Député Maire de la Station.
Il est une des bases d’accueil des cavaliers et équipes avant les Jeux Équestres Mondiaux Normandie 2014.Nous vous disions précédemment que le cheval et l’équitation font partie intégrante de l’image du Touquet-Paris-Plage…

L’histoire continue et de nouveaux boxes se sont ajoutés en 2011 aux écuries de style anglo-normand du centre équestre, lorsque nous avons lancé la démarche « du plus grand terrain de Jeux ».  Ce terrain a pour objectif de proposer aux athlètes du monde entier de se préparer aux prochains grands rendez-vous internationaux et, notamment, les Jeux Olympiques de Londres sur notre territoire transfrontalier. C’est ainsi que Le Touquet a acquis sa dénomination de Base Arrière des JO de Londres.

Le succès fut et est toujours au rendez-vous puisque, chaque année, plus de 100 délégations nationales et internationales choisissent notre base de préparation, pour s’entraîner ou organiser des compétitions sportives. 

Cette année, à l’occasion des Jumping 2017, nous continuons à améliorer les installations afin de vous recevoir au mieux, public et cavaliers. Nous avons donc aménagé un espace accueillant 550 boxes en un seul lieu, pour un résultat pratique, bien plus accueillant et homogène dans le paysage local.

Plus d’infos

Un peu d’histoire…

Post navigation